Des ballons captifs et des drones

Accueil > TECHNOLOGIES > Des ballons captifs et des drones

Le ballon captif

Le ballon captif permanent permet de mesurer en continu les conditions thermiques et dynamiques de l’atmosphère,  de fournir un échantillon de l’état de surface et de sa réponse thermique, à des échelles inaccessibles pour les satellites.

Ces données seront utilisées pour améliorer la précision des modèles de prévisions climatiques de pollution d’inondation.

Un VRAI poste d’observation
SÛR ET AUTONOME
qui analyse la ville en permanence

Bénéfices clefs
  • Mesure combinée des polluants (gaz et particules), du profil de  vent et de turbulence de la première couche atmosphérique proche  du sol, détermination les caractéristiques de surface et sa  signature thermique
  • Suivi permanent grâce à la fibre optique qui récupère les données  instantanément.
  • Capacité d’emporter une charge utile lourde de 31kg composée  de divers instruments miniaturisés
  • Visibilité du sol quasi-permanente (en comparaison avec les  satellites)
  • Longue autonomie en vol
  • Maintenance légère
  • Furtif et silencieux
  • Très sécurisé, le ballon peut être ramené ou dégonflé à tous  moments
  • Accrédité par les autorités aéronautiques.

Le drone

Le drone est utilisé pour de la mesure ponctuelle de phénomènes en périphérie de la ville  et permet d’obtenir un meilleur calage des modèles urbains. Il offre une couverture unique  tout autour de la ville pour surveiller tous les phénomènes entrant et sortant.

Bénéfices clefs
  • Traque l’information en tous points, à toutes les altitudes et  au bon moment, ce que ne peut pas faire le ballon ni les  satellites ni les instruments in-situ
  • Recherche de l’info en périphérie des informations  advectées, entrantes ou sortantes du périmètre urbain
  • Permet des mesures en 3 dimensions et donc d’obtenir des  données sur la dynamiques de l’environnements, des flux et  des sources qui les induisent
  • Autonomie longue de plusieurs heures
  • Un drone de référence pour les services de certification des  instances aéronautiques

En partenariat avec différents acteurs du drone civil et notamment en accord privilégié avec le groupe MISTRAL, concepteur du drone Boreal (ici à l’image).

de 70 km/h
à 130 km/h
Vitesse d’opération

10h
d’autonomie