La volonté d’une implantation canadienne

La volonté d’une implantation canadienne

implantation_canadienne


GAUCHE
Laurent Husson,
Associé et Président de Climate City
et Laurent Sauvage,
Associé et Directeur Général Délégué en charge de l’innovation et des sciences de Climate City devant l’université de Columbia à New York.
DROITE
Adamo Ionata & Claudine Picory,
les acteurs principaux de la Web série

L’évolution climatique planétaire nécessite d’agir sur tous les continents, dans toutes les régions du monde.

Ses conséquences à l’échelle locale et plus précisément à l’échelle urbaine, sont particulièrement visibles en Amérique du Nord, bien que d’autres régions du monde nécessitent une action plus urgente pour s’adapter au changement climatique.
Ilots de chaleur, pollutions, précipitations accentuées, le climat urbain nord-américain est lui aussi victime du changement climatique et nécessite une véritable réinvention des principales zones urbaines.

Certains laboratoires de l’université de Columbia à New York, et de la NASA, notamment à Huntsville en Alabama, permettent aujourd’hui à CLIMATE CITY d’envisager la création d’équipes de recherche et de développement aux Etats-Unis ; une situation qui devrait jeter les bases d’un véritable déploiement des services de CLIMATE CITY dans plus d’une dizaine de villes nord-américaines (des services dédiés à l’anticipation des phénomènes climatiques locaux à moyens et longs termes et à l’adaptation des villes aux évolutions du climat).

C’est dans cette perspective que CLIMATE CITY SAS envisage une implantation en Amérique du Nord, certainement au Québec ; un endroit jugé idéal pour combiner la proximité de savoir-faire aéronautiques et spatiaux et une sensibilité scientifique et technologique aux grands enjeux des évolutions du climat. Sur un autre plan, l’opérateur a d’ores et déjà trouvé de solides partenaires à Montréal pour le tournage de sa Web-série dédiée à la sensibilisation au changement climatique. Le premier épisode de la série a d’ailleurs été tourné en ce début février avec le studio 5600K, basé à Trois Rivières.